Mythes sur l’Endettement

7 mythes sur la faillite et l’endettement dont on doit se défaire

Laissez-nous vous aider!

Encore aujourd’hui, les problèmes financiers sont un sujet délicat. C’est tout à fait normal, donc, de vouloir rester discret et de chercher à ne pas éveiller les soupçons de notre famille et de nos amis. Cependant, essayer de régler ces problèmes seul n’est pas la solution. Il existe encore plusieurs mythes en lien avec la faillite et l’endettement qui risquent de freiner vos démarches et de vous causer plus de mal que de bien.

Voici les sept mythes les plus fréquents concernant la faillite et l’endettement :

1 – Tous les membres de mon entourage seront au courant si je consulte un syndic de faillite.

Faux.Si vous choisissez de ne pas en parler, personne ne sera au courant. Si vous déclarez une faillite sommaire ou déposez une proposition de consommateur, seuls vos créanciers seront informés.

2 – Si je déclare faillite, je n’aurai plus jamais accès à du crédit.

Faux. Évidemment, la faillite représente une tache à votre dossier, mais il est toutefois possible de rebâtir son crédit avec des habitudes financières saines et avec les bons produits. Avec le temps, vous pourrez retrouver la confiance des banques et des institutions de prêts.

3 – Je devrai continuer de rembourser mes dettes d’impôts même si je fais faillite.

Faux. Comme la majorité des dettes, les dettes d’impôts sont effacées après votre libération.

4 – Je vais tout perdre si je déclare faillite.

Faux. Il existe des mesures afin que les faillis puissent conserver certains biens indispensables, comme les meubles, les électroménagers, les vêtements, les effets personnels et les outils essentiels à votre travail. Dans certains cas spécifiques, vous pourriez même rester propriétaire de votre maison.

5 – Ma faillite entrainera automatiquement la faillite de mon conjoint ou de ma conjointe.

Faux. La faillite conjointe est un processus qui existe, mais vous pouvez faire faillite sans que votre conjoint ou votre conjointe soit affecté.

6 – Je ne dois consulter un syndic de faillite qu’en tout dernier recours, pour ne pas nuire à ma cote de crédit.

Faux. Une rencontre avec un syndic de faillite n’a aucun impact sur votre cote de crédit. De plus, dans une situation de surendettement, il est très probable que votre dossier soit déjà entaché. Un syndic pourra vous aider à vous en sortir en vous donnant l’heure juste.

7 – Faire faillite ou déposer une proposition de consommateur est gênant.

Faux. Les gens qui bénéficient de l’aide d’un syndic de faillite arrivent mieux à s’acquitter de leurs responsabilités financières et en tirent un sentiment de fierté. Ils peuvent par la suite envisager l’avenir de façon plus positive. De plus, il faut se rappeler que vous n’êtes pas seul dans votre situation. En 2012, près de 120 000 consommateurs ont déposé un dossier d’insolvabilité au Canada.

Faites appel à l’équipe professionnelle du Groupe Serpone, à Montréal et dans les environs, pour vous aider à surmonter vos difficultés financières. Nous dresserons un portrait réaliste de votre situation et nous tenterons de démystifier le sujet délicat qu’est l’endettement, en plus de vous offrir des solutions sur mesure.